Assistance personnelle Versus Intelligence Artificielle

Les assitantes personnelles rempalcées par les ia ?

C'est la question existentielle que toutes les assistantes personnelles doivent entendre dès qu'elles parlent de leur métier. Comment vas-tu faire ton métier et tourner ta boite avec les « assistants virtuels » des GAFA. C'est déjà tout à fait plaisant de se rendre compte que le grand public pense que notre travail est considéré comme assez désincarné pour être fait part la première IA venue. Pourtant, l'Intelligence Artificielle peut aussi devenir une opportunité dans notre métier d'assistante personnelle. On remarque que le combat se retrouve déjà dans les mots puisque mon métier porte le même nom que l'objet..

L'important, c'est l'IA

Google Assistant, Siri ou Alexa sont à la genèse de leurs possibilités. Si aujourd'hui, vous pouvez gérer votre compte de la voix, demain vous pourrez lancer un plan d'investissement, analyser un marché, acheter une maison ou que sais-je ? L'IA c'est une puissance de calcul infini que l'on vient vous déposer dans le salon.

Et demain : dans votre entreprise ?

Faire une facture, lancer la production, gérer des stocks… Rien de ce que vous imaginez est impossible. Et évidemment les impossibles nous parlent de l'inconnu, les peurs se révèlent. Alors, c'est vrai qu'il y a des inquiétudes légitimes, des questions de fond et une éthique à définir. Demain, vous demanderez à une IA de paramétrer une machine, un robot, peut-être de lancer une campagne de publicité, de faire vos feuilles de salaires, de payer les impôts…. L'Assistant Google a démontré qu'il pouvait prendre des rendez-vous, en l'occurrence chez le coiffeur, en toute autonomie. N'importe qui peut avoir un assistant 24/24 à qui vous pourrez déléguer ce que vous souhaitez. De l'autre côté, il faut que les entreprises, de l'artisan au CAC 40, s'emparent de l'occasion pour proposer des solutions adaptées aux consommateurs. Et la place est aussi gigantesque que les possibilités. Alexa en arrivant en France a dû chercher des livreurs de pizzas, des taxis et que sais-je pour donner de la nourriture à son IA et du choix à ses clients. Vous voyez où je veux en venir? L'Intelligence Artificielle a besoin d'apprendre comme un enfant. La différence avec un enfant, c'est que l'enfant va reconnaître la forme carré une fois qu'on lui a montré. Une IA va devoir voir des milliers, si ce n'est des millions de carré dans toutes les situations possibles pour pouvoir indiquer  de "lui-même"que c'est un carré. Le terme intelligence semble quelque peu galvaudé. En fait, l'IA est surtout une puissance de calcul d'une rapidité hors norme. Notre métier demande beaucoup d'autres qualités que les IA ne sont pas prêtes d'avoir.

Pourquoi un cabinet d’Assistance est plus intéressant qu'un Assistant virtuel?

Tout simplement parce que notre travail ne consiste pas à remplir des agendas de façon automatique. Nous permettons à nos clients qu'ils soient médecins, dentistes ou architectes de totalement oublier cette partie de leur travail qui est totalement chronophage pour la gérer à 100% .Nous devenons une part de l'entreprise externalisée, mais une part importante qui est la vitrine et la première personne qu'un patient va avoir comme contact. Et si nous prenons uniquement notre service de secrétaire médicale, notre mission va bien plus loin que chercher de la place dans une journée de travail qui puisse convenir aux deux parties. Il faut gérer l'attente, les inquiétudes, les demandes et même parfois de conseils… On souhaite bonne chance aux ingénieurs qui font les IA lorsqu'ils devront leur apprendre à gérer des patients agressifs, incohérents ou tout simplement bavards. La relation client est au cœur de nos métiers et c'est une des raisons principales qui fait que les professionnels nous font confiance .Et bêtement, les assistants personnels fonctionnent à la voix… Il faut donc que le professionnel la gère. Notre autonomie est une vraie force et au fil du temps, notre relation consiste en un point bi-mensuel, sauf urgence. Là encore, nous sommes formés pour générer des anomalies, mais sans non plus prendre des décisions importantes à la place du professionnel qui nous emploie. On ne peut pas jouer à la loterie avec la santé des patients!

Et quid du secret professionnel?

C'est sans doute ce qui fera la différence pendant longtemps avec la prétendue concurrence des assistants personnel virtuels. Le respect du secret professionnel pour un médecin commence dès la prise de rendez-vous. On a besoin de savoir plus ou moins la raison du rendez-vous pour estimer la durée. Et évidemment avec le temps, on est au contact avec des « habitués » dont on connaît les problèmes. Le secret professionnel fait évidemment parti du contrat que nous signons et de nos engagements envers nos clients.

On sait comment les GAFA utilisent les informations pour enrichir sa base de données. On ne compte plus le nombre de scandales avec les assistants virtuels. Le pire, c'est que nous savons maintenant que les assistant virtuel écoute et enregistre même s'ils ne sont pas activés. Le secret médical est donc menacé.

Comme vous pouvez le constater, nous n'avions pas grand chose à craindre, si ce n'est une mode éphémère.. Alors appelez-nous !