Le financement est l’opération qui consiste :

pour celui qui finance, à consentir des ressources monétaires, pour celui qui est financé, à se procurer des ressources monétaires nécessaires à la réalisation d’un projet (« lever des fonds »).

Le financement permet notamment :
pour les entreprises et professionnels : création ou achat d’entreprise, investissement productif ou commercial, besoins d’exploitation (financement du fonds de roulement) ;

Les principales sources de financement sont :

l’épargne et les revenus et plus values de placement (pour les particuliers) ;
les fonds propres (fonds apportés par les investisseurs) et l’autofinancement (pour l’entreprise) ;
le crédit (fonds d’emprunt) ;
les aides publiques pour certains types d’investissements (R&D…) ;
le prélèvement obligatoire (impôts et cotisations sociales, etc.) ;
accessoirement : le don, l’héritage, etc.

Pour les entreprises, les financements classiques par autofinancement, fonds propres ou emprunts se sont complexifiés avec l’apparition de produits hybrides comme les obligations convertibles, la structuration complexe de la dette en dette senior, dette mezzanine, etc . . .
et l’apparition de la titrisation.